COLLÈGE JEAN-CLAUDE IZZO MARSEILLE


Une interprétation du paysage quotidien dans le quartier de la Joliette

Intervenants et artistes : Fouad Bouchoucha - Médiateurs / association En Italique.

Elèves concernés : élèves de quatrième.
Intégration dans le projet de l’établissement et des enseignants : ce projet s’inscrit dans l’ouverture sur le quartier défendue par le chef de l'établissement, c'est aussi une forte sensibilisation à l’environnement, en lien avec le statut de Haute Qualité Environnementale du collège.
Contacts : Chloé Bestel, professeur de mathématique et Bernard Ravet, principal du collège.
Thématique du Rectorat : « Mon école, mon quartier, ma ville ».
Rythme des interventions et calendrier : entre février 2007 et avril 2008.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A partir d’une sensibilisation à la lecture du paysage et de l’environnement urbain, il s’agira pour les élèves de réaliser une collecte de sons. Ces sons seront le point de départ d’une création collective, qui permettra de se représenter différemment le paysage. Chacun devra interpréter et imaginer la transcription de ces captations sonores.

Les ateliers se sont déroulés en plusieurs étapes. Le but était de travailler sur la mémoire et l’image du quartier par le biais d’enregistrement sonore puis de concevoir une restitution publique.
La première étape a permis aux élèves de se familiariser avec les principes de spatialisation sonore. Ils ont appris les rudiments du logiciel audiomuch qui permet de modéliser le son dans un espace.
La deuxième étape a été une mise en place une réflexion commune sur la mémoire et l’image du quartier. Les élèves ont choisi des lieux dans le quartier qui font l’objet de mutations urbaines.
Ils se sont déplacés sur les lieux pour effectuer les enregistrements sonores.
Dans un troisième temps, ils ont sélectionné certains sons pour constituer une carte postale sonore du quartier.
La dernière étape était la restitution sonore de cette carte postale. La réalisation consistait dans une spatialisation du son dans l’espace de la salle grace à la diffusion de huit haut-parleurs. Le public est au centre, la salle plongée dans le noir, les haut-parleurs disposés en cercle autour de la salle.

Apports pour les élèves :
Apprentissage de la lecture du paysage, de l’environnement urbain.
Découverte d’un environnement familier et quotidien à travers le regard d’un artiste plasticien.
Interprétation du paysage, de l’environnement à travers la création d’une œuvre collective.
Apprentissage de la prise de son, des principes de spatialisation sonore.
Rencontres avec un artiste plasticien, découverte de son univers artistique.

Production des élèves :
Production d’une carte postale sonore à partir d’une réflexion sur la mémoire de leur quartier.
Création d’une œuvre collective et restitution dans le collège Jean-Claude Izzo.